Chirurgie de Greffe de Cheveux en Turquie

L’International Society of Hair Restoration Surgery (ISHRS) a publié un communiqué afin d’ informer les consommateurs de l’augmentation du nombre de personnes non habilitées qui pratiquent des interventions de restauration capillaire dans le monde entier et qui mettent donc les patients en danger.

Transplantation Capillaire

Un nombre croissant de patients sollicitent l’aide des spécialistes qui sont membres de l’ ISHRS, afin de leur demander de corriger les erreurs qui ont été commises par des médecins qui ne disposaient pas des compétences requises pour réaliser des greffes capillaires. L’ISHRS affirme que la santé des patients et la fiabilité des procédures sont menacées et cette institution incite les consommateurs à s’informer et à tenir compte des données suivantes:

  • Les interventions de greffe capillaire, y compris celles qui sont minimalement invasives, nécessitent toutes des compétences médicales spécifiques.
    Des décisions cliniques majeures qui nécessitent des connaissances médicales spécifiques doivent être prises au cours des interventions. Ces connaissances permettent notamment de prendre des décisions liées au diagnostic et d’effectuer des incisions en pleine épaisseur sur l’épiderme. Des centaines de petites incisions sont effectuées au cours d’une extraction d’unités folliculaires. Cette règle s’applique aux greffes capillaires qui nécessitent l’utilisation d’une bandelette – la méthode FUT (transplantation d’unités folliculaires) et FUE (extraction d’unités folliculaires) qui permettent de collecter des follicules sur la zone donneuse.
  • Le dosage des anesthésiques doit impérativement être effectué de manière optimale afin de préserver la santé des patients et ces derniers doivent également bénéficier d’une surveillance médicale.
  • Certaines étapes des interventions de greffe capillaire doivent uniquement être réalisées par des médecins expérimentés et diplômés (et lorsque la loi des États-Unis l’autorise, par des médecins-adjoints et des infirmiers praticiens qui disposent des diplômes requis pour effectuer ces interventions).Ces étapes incluent notamment:
    • Le diagnostic, l’évaluation et la consultation préopératoires
    • L’organisation de l’intervention et la réalisation de l’intervention (ce qui inclut la collecte de follicules sur la zone donneuse, la conception de la ligne des cheveux et la création de la zone receveuse)
    • La gestion des problèmes médicaux et des éventuels effets indésirables
  • La réglementation qui concerne les étapes spécifiques des interventions qui peuvent être confiées à des personnes non-habilitées varie en fonction des pays et des états. L’ISHRS estime qu’il est nécessaire de faire appel à un spécialiste diplômé et compétent en matière de restauration capillaire pour effectuer tous les incisions et les excisions chirurgicales qui sont requises au cours de l’intervention. Les patients sont induits en erreur et leur santé est menacée lorsque les médecins qui les ont renseignés sur leurs qualifications demandent à des personnes non-habilitées d’effectuer les interventions à leur place.
  • Les patients risquent de subir les conséquences d’un mauvais diagnostic ou d’actes chirurgicaux inutiles ou inadaptés lorsque certaines étapes complexes des interventions de restauration capillaire sont réalisées par des personnes non-habilitées. Dans de telles situations, le personnel concerné risque également de ne pas identifier des maladies systémiques sous-jacentes qui peuvent provoquer des problèmes capillaires et d’autres problèmes encore plus graves lorsqu’elles ne sont pas correctement diagnostiquées.
Pour obtenir des renseignements supplémentaires concernant les questions que vous devez poser pendant votre consultation, consultez les liens suivants:
Vous pourrez également bénéficier du service “Trouver un Praticien” en appelant le Service Consommateurs de l’ ISHRS en composant le 1-800-444-2737 (Numéro gratuit aux Etats-Unis) ou le +1-630-262-5399.
.